Imprimer

Vers une stratégie de restructuration du secteur des tabacs

Mardi le 03 Décembre 2013

Le directeur général de la Régie nationale des tabacs et des allumettes (RNTA) Mohamed Salah Chébbi.M.a présenté, au cours de la rencontre périodique avec les médias organisée, ce matin , mardi 03 Décembre 2013 au palais du gouvernement à la Kasbah un aperçu du secteur du tabac en Tunisie : " les perspectives et les réformes programmées" sur les lacunes et les problèmes rencontrés par le secteur ces dernières années .

Selon le directeur général de l'agence lors de son discours l'importance du secteur du tabac dans l'impôt sur le système en Tunisie car il fournit un support pour le budget de l'Etat entre 6 et 7% par an , et le secteur emploie environ 44 mille familles sont réparties sur l'activité industrielle et agricole et le commerce selon les tâches assignées à l'Agence nationale pour le tabac et Alloukid .

 Lors de l'examen des lacunes inter rencontrées par le secteur , a déclaré Mohammed Saleh Chebbi que la baisse de production de 755 millions d' emballages de cigarettes en 2007 à 466.000.000 boîte en 2012 soit une augmentation de 38,3% représente les grands problèmes que connaît le secteur du tabac en Tunisie en raison de l'évolution de l'offre de cigarettes d'évolution étranger de consommation de 52 millions de plateau en 2007 à 156.000.000 en 2012 bac en plus de la distribution de matériel Anjaram voies compétence et la prévalence du marché parallèle , qui est devenu représentaient 42 % de l'activité par le marché .

 Les prix des cigarettes de luxe importées seront révisés à la hausse prochainement, a annoncé Cette hausse qui oscillera entre 7% et 8% ne concerne pas les cigarettes de moindre qualité (les cigarettes populaires), a-t-il expliqué.
, le responsable a souligné qu'en vertu de l'accord conclu avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS), les pays membres devront augmenter chaque année les prix des cigarettes, l'objectif étant d'inciter les fumeurs à arrêter cette pratique.
Et d'ajouter que la hausse des prix des cigarettes est à même de décourager certaines catégorie de fumeurs, comme les enfants, les adolescents et surtout les élèves.
Dans une déclaration à la TAP, le directeur général de l'usine de tabac à Kairouan Faouzi Ben Khlifa, a souligné que la hausse prévue sera appliquée dans les prochains jours, évoquant la possibilité de l'appliquer avant la fin de 2013.
Il a souligné que la hausse des prix concerne les cigarettes de luxe importées, dont le prix dépasse les 5 dinars. Une éventuelle hausse des prix des cigarettes de moindre qualité encouragera les fumeurs à consommer les cigarettes de contrebande vendues dans les circuits parallèles, a affirmé le responsable.

 


 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Liens Utiles : Les Projets

gbo fr confiscation fr simplification fr budget fr

centre-appel

Liens Utiles : Les Structures

assurance bct copie douane 0 ttn 0 En cours de construction