Articles

Imprimer

Pas d'enveloppe pour l'indemnisation des prisonniers politiques

ANC Réunion plénièreM. Lotfi Wehibi, directeur des équilibres financiers au ministère des Finances, a nié, vendredi, que le Gouvernement ait alloué, au niveau du budget complémentaire, une enveloppe pour l'indemnisation des martyrs et des blessés de la révolution, ainsi que ceux qui bénéficieront de l'amnistie générale.

Il a déclaré, que "le budget de l'Etat n'a pas réservé une partie des dépenses urgentes à l'indemnisation des prisonniers politiques ».
Certains des constituants représentant l'opposition à l'Assemblée nationale constituante, s'étaient interrogés lors de la discussion des projets de budget de l'Etat et de la loi des finances complémentaires pour 2012, sur l'intention du Gouvernement de verser des indemnisations aux prisonniers d'opinion, demandant à consacrer ces finances à l'impulsion de l'emploi.

Certains constituants d'Ennahdha ont considéré l'indemnisation comme étant « nécessaire pour réhabiliter ceux qui ont souffert durant des années, de la dictature ». M. Sahbi Atigue, président du groupe "Ennahdha" à l'ANC, a estimé que l'opération d'indemnisation surtout des personnes concernées par l'amnistie nécessite « la préparation d'une loi qui sera votée à la constituante ». Il a précisé que le ministère des Droits de l'homme et de la Justice transitionnelle est en train de préparer un projet de loi à cette fin, comportant toutes les conditions et critères d'indemnisation.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Liens Utiles : Les Projets

gbo fr confiscation fr simplification fr budget fr

centre-appel

Liens Utiles : Les Structures

assurance bct copie douane 0 ttn 0 En cours de construction